Argent colloïdal: son efficacité dans la lutte contre l'Escherichia coli

Publié le : 11/08/2016 16:25:00
Catégories : Argent colloidal et activité antimicrobienne

L'escherichia coli

Escherichia coli, également appelée colibacille et abrégée en E. coli, est une bactérie intestinale (Gram négatif) des Mammifères, très commune chez l'être humain. En effet, elle compose environ 80 % de notre flore intestinale aérobie. Cependant, certaines souches d’E. coli peuvent être pathogènes, entraînant alors des gastro-entérites, infections urinaires, méningites, ou sepsis.

Les E. coli sont pathogènes dans des localisations extra-intestinales : méningites, abcès, péritonites, septicémies et surtout infections urinaires.

Comment s’en prémunir ?

Ces colibacilles résistent au froid, mais sont détruites par la cuisson.

On peut donc rappeler que pour les populations sensibles (les enfants de moins de 5 ans, les personnes âgées de plus de 65 ans, les personnes immunitairement déficientes), il convient :

    de consommer la viande hachée dans les 3 heures qui suivent sa préparation,
    de la conserver, en l'attente, au réfrigérateur, de bien cuire sa viande hachée (au moins > 65 °C à cœur), ce qui correspond à un cœur du steak haché qui ne doit être ni rouge, ni rosé, mais cuit à point.

Pour une pièce de viande non hachée, les bactéries, présentes uniquement à la surface, sont facilement détruites lors de la cuisson par un passage, même rapide, à la poêle.

Les légumes, les fruits et les herbes aromatiques, en particulier ceux qui vont être consommés crus, doivent être soigneusement lavés puis épluchés si nécessaire avant leur préparation et leur consommation.

Si vous êtes contaminé(e)

En cas de contamination, une étude scientifique (1) montre que l'argent colloïdal est très efficace. Nous reprenons ici les conclusions de cette étude qui est disponible pour téléchargement ici.

"Pour conclure, Ag-SiO2 et Ag-c NPs préparé par la méthode de réduction rentable décrite (ndt l'argent colloïdal) montrent ici  la grande promesse comme agents antimicrobiens contre des bactéries tant négatives de gramme que positives de gramme (ndt du type Escherichia coli). Les applications de ces particules d'argent basées sur nos découvertes peuvent mener aux découvertes de valeur dans des domaines divers comme l'amélioration de la qualité de l'eau, des dispositifs médicaux et des systèmes antimicrobiens."

(1)

Nanomedicine. 2011 June ; 7(3): 305–314. doi:10.1016/j.nano.2010.11.003.

Ag colloids and Ag clusters over EDAPTMS-coated silica nanoparticles: synthesis, characterization, and antibacterial activity against Escherichia coli

Shiva K. Rastogi, PhD*, Veronica J. Rutledge, BS, CharLene Gibson, BS, David A. Newcombe, PhD, Josh R. Branen, PhD, and A. Larry Branen, PhD
Biosensors and Nanotechnology Application Laboratory (BNAL), University of Idaho, Coeur D’Alene, Coeur d’Alene, Idaho, USA

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire