Argent colloïdal

Argent colloïdal – Définition et Historique

Définition

L’argent est un élément chimique (symbole Ag). C’est aussi un métal précieux qui est utilisé en joaillerie, en orfèvrerie, comme monnaie, en électronique, en photographie et comme additif alimentaire industriel (E174). L’argent provient de minerais qui se situent principalement au Mexique, au Pérou, au Chili, en Australie, en Chine et en Pologne. C’est une ressource terrestre non renouvelable. Outre les propriétés de conductivité électrique et de photosensibilité, l’argent colloïdal possède des actions germicides et bactéricides.

 

Un argent colloïdal est une solution liquide à base d’eau. La préparation se présente sous forme de suspension avec des particules ayant une dimension de quelques nanomètres. Le colloïde étant le liquide (dans notre cas l’eau) sert de liant dans lequel sont dispersé de microscopiques particules d’argent. Ils ont une charge électrique positive. Une solution de qualité, obtenue par électrolyse est souvent composée de 95 % d’ions d’argent et de 5 % de particules d’argent.

 

L’argent colloïdal n’est pas reconnu comme médicament. Il ne sera donc pas prescrit par votre médecin. Vous le trouverez difficilement en pharmacie. Mais il est connu depuis des millénaires en phytothérapie pour ses propriétés médicinales irréfutables.

Historique

Le mot scientifique “argent” est un dérivé du latin “argentum“ et du grec “argyros“ qui signifie blanc étincelant. Ce métal est connu depuis environ 3500 ans avant J.C. Hippocrate (Grèce antique, 460-370 av JC) fut le premier à s’intéresser au sel d’argent et à découvrir ses propriétés médicinales. Par la suite de nombreux médecins et alchimistes dans l’antiquité ont utilisé l’argent pour ses multiples vertus thérapeutiques. A cette époque on utilisait de la fleur d’argent (poudre extra-fine) et non de l’argent colloïdal.

 

Depuis les connaissances de la pharmacopée n’ont cessé de se développer. A partir du XVIIIème siècle, on emploi le nitrate d’argent pour guérir des ulcères et des affections de la peau. Puis au XIXème siècle, un scientifique nommé Ravelin (1869) a découvert les effets antimicrobiens de l’argent. Le gynécologue Carl Franz Sigmund Credé (1819-1892) a préconisé l’utilisation d’une solution de nitrate d’argent à 1 % en prévention de l’ophtalmie du nouveau-né. Ce procédé est toujours en pratique dans la plupart des pays européens. Le botaniste Von Nägeli (1871-1938) a découvert qu’une concentration de 0.000 000 1 % d’ions argentés suffisait à détruire un germe spirogyre qui se trouve dans l’eau fraîche. Ce n’est qu’au début du XXème siècle que les propriétés de l’argent colloïdal furent émises.

Avec la découverte révolutionnaire des antibiotiques dans les années 1930, un argent colloïdal fut de moins en moins utilisé. Mais depuis quelques années certains médecins reconnaissent à nouveau son efficacité. Il possède des actions cicatrisantes pour les lésions, un potentiel régénérant pour les organes internes et des propriétés calmantes en dermatologie…

Argent colloïdal – Fabrication

Procédé

La méthode de production de l’argent colloïdal se fait par électrolyse. C’est une réaction chimique qui se produit grâce à une activation électrique entre une eau ultra pure et des électrodes en argent pur à 99.99 %. Le courant électrique peut être alternatif à haute tension ou continue en basse tension. Techniquement la méthode de l’électrolyse arrache des ions d’argent à l’électrode positive. Les ions positifs ainsi séparés sont attirés par la cathode (électrode négative). Entre les deux électrodes les ions se déplacent lentement dans la solution (eau). Dans l’idéal les ions ne doivent pas se déposer sur la cathode. On obtient ainsi des particules extrêmement fines en suspension de la taille du nanomètre.

 

La qualité de l’eau servant à la fabrication d’un argent colloïdal doit être de très haute qualité. Elle est distillée plusieurs fois ou voir dés-ionisée. La réaction physico-chimique qui se produit pendant l’électrolyse réclame une eau exempte de conductivité électrique et de fragments dissouts. Une eau de mauvaise qualité produirait des sels d’argents nocifs pour la santé.

 

La solution d’argent colloïdal ainsi obtenue doit être incolore et translucide. Quand vous observez le flacon, vous devez apercevoir un effet Tyndall. C’est la réflexion de la lumière sur les micros particules d’argent en gravitation. Cet effet indique une bonne qualité de la solution. Si la teinte est jaune pâle voir brun, cela indique que la taille des nanoparticules d’argent augmentent et le produit devient impropre à la consommation. Le produit que vous achetez ne doit contenir aucun conservateur ni adjuvant.

Solution ionique et solution à base de particule

La solution d’argent colloïdal fabriquée est souvent composée de 95 % d’ions et de 5 % de particules d’argent. Un ion d’argent est formé d’un seul électron chargé électriquement. L’ion d’argent est un cation (ion chargé positivement). Il a été retiré d’un atome d’argent par l’électrolyse. Par ce procédé chimique, les ions se retrouvent dans l’eau. Ils sont solubles et ne se regroupent pas entre eux pour former des particules comme des atomes. Par contre ils ont une forte conductivité qui permet d’obtenir des solutions chimiques complexes.

Les 5 % de particules d’argent sont un groupe d’atomes d’argent. Leurs tailles oscillent entre 1 et 100 nanomètres. Ils se maintiennent entre eux par la force d’attraction. Ils ne participent pas à la conductivité électrique de la solution.

Les protéines d'argent

(ce n'est pas le procédé de fabrication d'Argent Vital)

La protéine d'argent appelée aussi "protéine d'argent doux», est constituée de particules d'argent métallique en suspension dans une solution de protéine de polymère. Bien que divers liants polymères peuvent être utilisés, la gélatine, un dérivé de protéine animale est l'un des plus couramment utilisée. 

Dans les produits protéiques d'argent, les particules sont de taille beaucoup plus importante: de l'ordre de 100 à 10 000 nm, ou jusqu'à 1000 fois plus grand qu'un colloïde d'argent typique. Or c'est la surface de contact avec les particules qui importe et celle-ci s'accroit de manière exponentielle avec la réduction de la dimension des particules. Pour illustrer notre propos, prenons l'exemple du sucre: un morceau de sucre offre une surface de contact moindre que celle offerte par l'ensemble des grains de sucre qui le composent.

Autrement dit, avec une solution protéique d'argent, il faut une concentration de particules plus importante qu'avec de l'argent ionique pour une surface de contact équivalente.

Par ailleurs, pour stabiliser ces produits, des agents de conservation sont fréquemment ajoutés. Lisez attentivement les notices d'explication des produits concurrents!!

Concentration optimale

Un argent colloïdal aura une concentration entre 5 et 20 PPM. Pour rappel, ppm signifie "parties par million". Au sens strict, un ppm correspond à un rapport de 10-6, soit, par exemple, un milligramme par kilogramme. Au sens large, un ppm correspond à un milligramme pour un litre d’eau.

Notre argent colloïdal est concentré idéalement à 15ppm, ce qui correspond à 15mg par litre. Dans un flacon de 500ml, on retrouve donc 7,5mg d'argent sous forme ionique (à 96%) et métallique (à 4%).

Certains produits proposent des concentrations élevées, mesurées en ppm. La concentration optimale n'est pas: "plus c'est mieux". Plus vous concentrez vos particules d'argent plus un phénomène d'agglomération se produit, entraînant la formation de particules de taille importante réduisant la surface de contact utile

Procédé HVAC et LVDC

Le procédé HVAC signifie l’utilisation d’un courant alternatif haute tension. Il permet de produire  un argent colloïdal d’une finesse optimale. Ce système utilise des électrodes dans lesquels circule un courant alternatif de 170 volts. Avec ce procédé la solution finale contient environ 20 PPM de particules microscopiques d’argent dans le produit.

 

Le procédé LVDC signifie un courant continu basse tension. C’est le procédé le plus utilisé. Le voltage circulant entre les électrodes se situe entre 10 et 60 volts, le courant circulant en continu. Il faut inverser la polarité de l’électrode à intervalles réguliers. L’argent colloïdal obtenu avec cette technologie est de haute qualité. La solution idéale est composée d’environ 15 PPM  d’argent sous forme ionique.

Conservation

La durée de vie d’une solution argent colloïdal est relativement courte (environ 2 ans) . Avec le temps les particules d’argent perdent leur charge électrique et les qualités du produit se dégradent. C’est pour cette raison que les emballages sont conçus en verre teinté. Les flacons doivent être conservés à l’abri de la lumière, des rayons ultra-violets, de la chaleur et des champs magnétiques (micro-ondes, radio..).

 

Il faut bannir les récipients en matière plastique, car ils sont porteurs de charge électrostatique. Il est fortement déconseillé de mettre vos flacons au réfrigérateur. L’argent colloïdal conservé dans de bonne condition peut être stockée environ 2 ans, tout en conservant ses propriétés.

Fabrication artisanale

Vous pouvez produire vous-même un argent colloïdal. Il faut vous procurer des piles, du fil électrique avec des pinces “crocodiles“, un testeur de densité ou voltmètre, un minuteur, de l’eau distillée et un récipient. Vous devez acheter soit des pièces d’argent ou des électrodes d’argent pures. Avec un montage électrique relativement simple et de la patience, vous obtenez une solution. La qualité de cet argent colloïdal sera hélas à la hauteur de l'investissement

 

Vous devez rester très vigilant pendant la préparation de l’argent colloïdal. L’argent utilisé doit être pur à 99.99 %. L’eau a une grande importance, même achetée en pharmacie, il se peut que l’eau soit impure. Pendant la fabrication, vous devez surveiller la réaction chimique qui se produit dans le récipient. Beaucoup de facteurs vont intervenir pendant l’électrolyse, comme la température de l’air ambiant, les champs magnétiques, la distance entre les électrodes et la pression atmosphérique…

 

Si vous obtenez une solution en apparence claire et consommable en revanche vous ne pourrez pas connaitre le taux exact de PPM dans votre argent colloïdal. De plus sa conservation sera de quelques jours seulement. Même si la fabrication est simple, vous devez rester prudent sur la consommation de votre produit. Des sels d’argent peuvent apparaître, ce qui provoquerait une intoxication.

Argent colloïdal – Propriété

Valeur thérapeutique

L'argent colloïdal est un puissant antimicrobien. Son efficience a été démontrée contre plus de 650 agents pathogènes. Son action est dans la plupart des cas rapides, en quelques minutes seulement. Vous pouvez l’utiliser pour guérir et soigner un nombre impressionnant de maladies et d’infections. Il agit comme bactéricide, fongicide, antiviral, parasiticide et germicide. Il s’emploie également pour un usage vétérinaire ou pour désinfecter et nettoyer la maison. Dans certains pays comme l’Inde, l’argent métal sert à la conservation des aliments et plus particulièrement des liquides.

Un homme « Frank Goldman » a beaucoup étudié sur le sujet et écrit plusieurs livres très intéressants. Il a recensé plusieurs cas extraordinaire de guérison. L’argent colloïdal a pu guérir complètement une Hépatite C. D’autres cas ont été traités avec ce produit comme une sclérose en plaque et des brûlures aux 3èmes degrés. Certains praticiens ont poussé leurs recherches et ont obtenus des résultats phénoménaux comme une “régénération“ d’organes internes. D'autres chercheurs ont mis en avant l'action bénéfique de l'argent colloidal contre la bactérie Escherichia coli.

 Nous vous invitons à consulter notre blog pour suivre l'actualité concernant les recherches effectuées sur les bienfaits de l'argent colloïdal.

L’argent colloïdal est un produit indispensable à la maison. A ce jour, aucun effet néfaste n’a été démontré . Des millions de personnes utilisent chaque jour de l’argent colloïdal, et aucune étude épidémiologique n’a pu démontrer scientifiquement un risque pour la santé humaine.

Propriété physico-chimique

Lorsque vous utilisez un argent colloïdal, il se produit une réaction physico-chimique. Les ions d’argent attaquent et bloquent les germes, les champignons et les virus. Il neutralise les mauvais enzymes qui privés d’oxygène deviennent inactifs. Les ions d’argent facilitent la restructuration des organes et des tissus organiques.

 

Les nano particules d’argent agissent principalement sur les bactéries. Elles s’accrochent aux microbes et stoppent leurs croissances en agissant comme un antibiotique à large spectre. L’argent colloïdal agit comme un puissant médicament, antibactérien et antimicrobien. Il ne détruit pas les enzymes bienfaisantes contrairement aux antibiotiques.
L’argent colloïdal améliore l’oxygénation du sang en accélérant et en stimulant la production des globules blancs et rouges. Il régénère donc les cellules et les tissus et produit de nouvelles cellules souches. Il n’est pas toxique pour l’organisme et ne provoque pas de dépendance. Il est facilement toléré par le corps et vite évacué.

Posologie

L’argent colloïdal s’utilise par voie orale (sauf CEE ou il est interdit comme complément alimentaire, mais autorisé comme colorant !!!) ou en application cutanée. Il se présente en flacon sous forme liquide. Ce liquide doit être incolore

 

Vous pouvez  utiliser un argent colloïdal en usage topique. Dans ce cas vous appliquez un bandage imbibé d’un peu de produit directement sur la peau. Vous pouvez aussi l’utiliser en inhalation à l’aide d’un nébuliseur pour dégager le nez, les bronches et les poumons ou soigner une affection de la bouche. En cas d’infection oculaire ou de la trompe d’Eustache, vous pouvez mettre 1 goutte de solution deux fois par jour.

 

Afin de préserver les propriétés thérapeutiques de l’argent colloïdal, vous devez respecter la posologie et la manière de l’employer. Vous n’utiliserez pas de cuillère en métal, préférez un doseur en plastique. Ne buvez pas à la bouteille, vous pourriez la contaminer. Gardez le liquide en bouche quelques minute avant de l’avaler. Cela favorisera l’assimilation par l’organisme de l’oligo-élément. Il est préférable de prendre l’argent colloïdal avant le repas. Il n’y a aucune contre-indication si vous prenez conjointement un autre traitement médicamenteux.

Développement

L’argent colloïdal demeure un produit peu connu. Et pourtant il est commercialisé depuis 1938. Il est tombé dans l’oubli suite aux coûts de productions trop élevés et surtout avec l’arrivée sur le marché des antibiotiques. Aujourd’hui, les données sont différentes, les antibiotiques apportent des effets secondaires, et les virus et bactéries deviennent de plus en plus résistants aux médicaments. Les français consomment 500 tonnes d’antibiotique par an. Nos organismes se sont habitués aux doses massives et parfois inutiles d’antibiotiques. Corollairement, des agents pathogènes résistants se sont développés au point de rendre inefficaces ces substances.

 

Les bienfaits d’un argent colloïdal peuvent aider à résoudre ce problème. Le corps humain a besoin de nutriments pour être en équilibre. Le métal argent fait partie des oligo-éléments indispensables. Ils sont nécessaires à l’organisme mais en quantité très faibles. Une alimentation équilibrée et riche en fruits et légumes apporte quelques microgrammes d’argent, ce qui correspond aux besoins journaliers. Une carence peut s’installer suite à des problèmes de santé, du stress ou bien dû à une mauvaise alimentation.

 

Le prix de l’argent colloïdal est devenu accessible à tous. Mais pour des raisons économiques, le cartel pharmaco-médical ne souhaite pas populariser ce produit. Les recherches en laboratoires sont quasi inexistantes. Ils craignent pour leurs intérêts financiers. L’argent colloïdal existant depuis longue date, les laboratoires ne peuvent plus breveter ce produit. Désormais il a rejoint l’arsenal des médecines dites “parallèles“.

Argent colloïdal – Toxicologie

Eco toxicologie

L’éco toxicologie est une discipline scientifique qui étudie l’écologie et la toxicologie en réalisant la prévention et la protection de la biosphère. Elle étudie notamment les agents polluants, les médicaments et les perturbateurs endocriniens. Un argent colloïdal fait partie de ces éléments.

 

Les toxicologues doivent chercher et prouver les dangers de cette substance. Ils doivent évaluer le seuil de tolérance maximum pour l’homme et la nature. Il détermine aussi les propriétés chimiques et les caractéristiques physiques des produits.

 

Aux Etats Unis, l’EPA (agence américaine pour la protection de l’environnement) a pour mission de protéger la santé humaine et de conserver les éléments naturels. L’EPA a établi par des études scientifiques, la dose d’argent que l’homme peut tolérer. Le corps peut supporter une exposition continue de 5 microgrammes par kilo corporel et par jour sans aucun effet nocif. Ce qui correspond à 35 l d’argent colloïdal à 10 PPM par jour et pendant toute une vie. Comme vous l’aurez constaté la posologie indiquée par les fabricants est nettement inférieure à ce seuil de risque.

 

A ce jour, en France aucune étude clinique à long terme n’a été menée sur l’argent colloïdal. Aucune preuve de sa toxicité ni de son efficacité n’a été démontrée. Et pourtant le parlement européen a émis une liste interdisant la mise sur le marché de ce produit biocide.

Produit biocide

Le mot biocide réunit la famille des substances chimiques qui sont destinées à détruire les agents pathogènes nocifs et nuisibles. A l’intérieur nous avons notamment les antibiotiques, les pesticides et les antiparasitaires. Il concerne aussi les substances actives et les préparations quelles soit médicamenteuses, à usage vétérinaires, les additifs alimentaires, les produits cosmétiques et les produits désinfectants. L’argent colloïdal a donc été étudié dans ce cadre.

 

Actuellement, c’est l’union européenne qui décide et fixe la réglementation pour la mise sur le marché des ces produits dans le but de protéger l’être humain et l’environnement. C’est le parlement européen qui établie les listes de produits biocides interdits. Le règlement n° 1170/2009 de la commission Européenne interdit la commercialisation de compléments alimentaires contenant un argent colloïdal.

Directive européenne n° 98/8/CE

Concrètement, depuis le 1er janvier 2010, tous les produits qui contiennent du métal argent sous toutes ses formes sont interdits à la vente en tant que complément alimentaire sur le territoire de l’union européenne. La production et la vente d’un argent colloïdal en tant que complément alimentaire sont illégales en France et en europe. Cette directive est appliquée par la DGCCRF (direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) qui effectue des contrôles.

Toutefois la vente d'argent colloïdal comme produit libre n'est frappée d'aucune interdiction, certains baptisant même le produit de "cosmétique" ...
Hors de l'union européenne, il n'est pas interdit de vendre l'argent colloïdal pour usage interne.

 

Une évaluation de l’AESA (autorité européenne de sécurité des aliments) a indiqué qu’elle n’avait pas assez de donnés pour se prononcer, tout en sachant que des millions de personnes dans le monde se soignent avec de l’argent colloïdal sans qu’aucun cas de toxicité ne soit prouvé. La FDA (food and drug administration) aux Etats Unis a fait des tests et des recherches très pointues dans ce domaine, et n’a pu prouver que les bienfaits de ce produit pour l’organisme. A chacun de se faire sa propre opinion sur cette décision politique.

Effets secondaires

Le métal argent est connu pour sa toxicité sur les bactéries, les champignons et de nombreux organismes vivants. L’être humain supporte des doses élevées d’argent mais il peut provoquer des effets secondaires. La maladie la plus connue est l’argyrie. C’est une maladie qui a comme symptôme la coloration de la peau qui prend une teinte bleutée. Cette affection n’est pas douloureuse mais juste inesthétique. A ce jour, dans le monde un seul cas d’argyrisme grave a été reconnu avec la prise d’un argent colloïdal.

 

L’autre effet secondaire qui peut se produire est la détoxication. Cette réaction est due à la libération de toxines chimiques par les agents pathogènes qui meurent. Cette un signe de guérison naturelle qui a pour conséquence des symptômes désagréables comme des maux de tête, des nausées, maux de gorge ou écoulement nasal… Avec la prise d’un argent colloïdal pur, les effets secondaires sont quasi-inexistants.

 

Droit d’auteur protégé par les articles L. 111-1 et L. 123-1, du code de la propriété intellectuelle.