Histoire des antibiotiques – épisode 1: des molécules naturelles

Publié le : 29/07/2016 10:10:20
Catégories : Argent colloidal / antibiotique naturel

Nous connaissons tous la découverte réalisée en 1928 par Alexander Fleming. Ce biologiste britannique découvrit presque “par hasard” la pénicilline en laissant dans son laboratoire une boîte de pétri contenant des staphylocoques. A son retour de vacances et contre toute attente, les staphylocoques ne s’étaient pas multipliés, bien au contraire. Une souche de champignons que cultivait son voisin de paillasse avait contaminé sa boite de pétri et empêché toute prolifiération. Il tenta alors d’isoler et de purifier la molécule responsable. La péniciline était née.

Ce qu’on sait moins, c’est que les antibiotiques étaient utilisées depuis des siècles sans le savoir. Des moisissures prélevées sur le pain ou sur les harnais des chevaux étaient souvent utilisées pour prévenir l’infection des plaies. Or, ces moisissures contenaient des molécules à activité antibiotique, c'est-à-dire capables de détruire certaines bactéries.

Les antibiotiques dérivent de molécules naturelles

Les organismes vivants doivent être capables de se défendre contre les nuisibles ou les organismes susceptibles de coloniser leur milieu. Certains champignons disposent ainsi de toxines pour éliminer les bactéries qui seraient tentées de proliférer dans leur milieu. Ce sont précisément ces toxines qu’on appelle des antibiotiques.

Ces toxines peuvent être spécifiques à certaines bactéries (ce sont les antibiotiques à spectre étroit) ou capables d’en terrasser de nombreux types (ce sont les antibiotiques à large spectre).

Leurs modes d’actions peuvent être différents: inhibition de la synthèse de la paroi des bactéries, action sur la membrane plasmique des cellules bactériennes. Mais tous les antibiotiques ne sont pas utilisables chez l’homme. Seuls une centaine parmi des milliers découverts peuvent avoir une utilité médicale. Les autres sont trop toxiques ou trop instables.

Compte tenu de la complexité de ces molécules, la plupart des antibiotiques utilisés sont des molécules dérivées de produits naturels, dont on a modifié légèrement la structure pour améliorer leurs propriétés thérapeutiques ou pour contourner les problèmes de résistance.

Fleming découvre les antibiotiques

Produits associés

Partager ce contenu

Vous devez être enregistré

Cliquez ici pour vous enregistrer

Ajouter un commentaire